10 façons de s’occuper pendant le confinement!



1 avril 2020
Écrit par :

« Ça va v’nir, ça va v’nir, mais décourageons-nous pas. Moi j’ai toujours le cœur gai pis je continue à turluter. »

Ça vous dit quelque chose? La Bolduc chantait ces paroles en plein cœur de la crise économique des années 1930. À mon sens, les artistes ont toujours eu un grand pouvoir : celui de donner à voir la vie autrement. La Bolduc avait un optimisme sans nom et réussissait à mettre un sourire dans le cœur des citoyens malgré la misère dans laquelle ils se trouvaient à l’époque.

Aujourd’hui, alors que le Québec est en pause, que les minutes s’allongent et que les journées semblent parfois interminables, c’est peut-être le temps d’être à l’écoute des artistes, de l’art et de la culture. Ça nous permet de voyager dans notre cœur et notre tête, de voir la vie autrement. Je vous propose donc une dizaine d’activités culturelles à faire à la maison pour apprendre, se divertir et se changer les idées.

1) Emprunter un livre numérique et s’abonner à la bibliothèque municipale si ce n’est pas déjà fait

Pour les bibliothèques membres du Réseau Biblio, il existe une panoplie de ressources en ligne pour les amateurs de lecture. Première étape si vous n’êtes pas abonné à la bibliothèque, vous pouvez le faire par Internet. Il y a même un site dédié aux questions sur le prêt numérique pour vous faciliter la vie : InfoBiblio.ca

Pour les enfants, il y a une plateforme qui rassemble plusieurs heures du conte virtuelles : Heureduconte.ca. Génial!

De mon côté, dernièrement, j’ai lu sur ma tablette Tu peux toujours courir de Valérie Chevalier. J’ai bien aimé!

2) Écouter une histoire de Madame Mot-à-Mot sur Facebook, avec les enfants

Madame Mot-à-Mot, personnage coloré et grande amoureuse des mots, offre aux enfants de belles histoires via la page Facebook de la Maison de la Famille du bassin Maskinongé. Un rendez-vous à ne pas manquer avec vos tout-petits.

3) Écouter les Facebook Live des artistes locaux

Les artistes sont très généreux et partagent parfois des prestations sur Facebook. Les Facebook Live sont vraiment intéressants, car on a l’impression d’être avec eux dans leur maison. Récemment, Évelyne Gélinas et André Brunet nous ont invités virtuellement dans leur cuisine pour une séance de musique traditionnelle. Wow!

Le truc pour voir ces prestations, c’est de suivre les pages Facebook des artistes qu’on aime. Pour ma part, j’ai vu Fred Pellerin, Danny Armstrong et les « Partys chez vous » de la Microbrasserie Nouvelle-France. Mais il y en a beaucoup d’autres!

4) Faire du magasinage en ligne d’œuvres d’art ou de produits artisanaux faits dans Maskinongé

La plupart des commerces sont fermés, c’est sûr, mais il est toujours possible de faire du lèche-vitrine (expression à ne pas prendre au sens propre ici, surtout dans le contexte), sur Internet. Les pages Facebook et sites Web des artistes et artisans de la MRC de Maskinongé montrent souvent les œuvres et les produits qu’ils fabriquent. C’est le temps d’aller voir ces pages et sites, et de se faire une idée sur sa prochaine acquisition. Certains d’eux ont même des boutiques en ligne ou prennent les commandes par téléphone, et la livraison sans contact est possible!

Je vous propose de visiter les pages des artistes qui ont participé à HangARTS publics l’année passée. Vous pouvez consulter le dépliant juste ici pour leurs coordonnées : maski.quebec/hangarts. Encore une fois, il y en a beaucoup d’autres. Il s’agit de demeurer à l’affût!

5) Voir (ou revoir) les capsules vidéos « Y paraît que »

Un brin d’histoire et de légendes sur la région, ça vous dit? Cinq capsules vidéos mettant en vedette le patrimoine maritime de la MRC de Maskinongé sont disponibles pour le visionnement ici. De la fierté régionale en capsules!

6) Faire une activité créative à la maison

Oh oui! Les arcs-en-ciel sont populaires, et avec raison! Ils symbolisent le retour du beau temps après une période grise. Alors, pourquoi ne pas embarquer dans le mouvement « ça va bien aller » en créant des arcs-en-ciel originaux? Si vous tricotez, vous pouvez faire des bas colorés. Si vous êtes habile en couture, vous pouvez faire une courtepointe bleue, rouge, jaune et verte. En peinture, vous pouvez vous amuser à l’infini et être créatif! Les enfants ont plein d’idées originales : coloriage, bricolage, blocs Lego. Encouragez-les à donner libre cours à leur imagination!

De mon côté, je me suis remise à la peinture et ça me permet d’évacuer le stress lié à cette situation. Je m’amuse, tout simplement!

Sur sa page Facebook, la petite Place des Arts de Saint-Mathieu-du-Parc nous invite à réaliser plusieurs défis créatifs, comme la fabrication d’un porte-clé en macramé à l’aide d’un tutoriel. C’est vraiment une excellente idée!

7) Visiter un musée virtuel

Saviez-vous qu’il est possible de visiter certains des plus grands musées du monde, sans prendre l’avion? Sur Google Arts et Culture, on peut faire une visite virtuelle de plusieurs musées. C’est presque comme si on y était! Un petit tour de la Galerie des Glaces au Château de Versailles, ça vous dit?

8) Assister à un spectacle grandiose, dans votre salon

Les lundis, mercredis et vendredis, l’Orchestre symphonique de Montréal rediffuse ses concerts sur Internet. Il faut suivre leur page Facebook pour être au courant.

9) Écouter la télévision, la musique et le cinéma québécois

Je suis comme vous tous, j’aime bien les séries à gros budget du géant Netflix. Mais il ne faut pas oublier que notre culture québécoise passe par la télé, le cinéma et la musique d’ici. Consommer local signifie également diriger notre attention vers les créateurs québécois. Ce que j’ai aimé récemment : le film Jusqu’au déclin (film québécois sur Netflix), la série Cerebrum (sur Tou.tv) et la chanson L’Amérique pleure des Cowboys Fringants.

10) Suivre ses artistes préférés sur les réseaux sociaux

En résumé, les artistes sont généreux avec le public ces temps-ci, en offrant souvent des alternatives en ligne et gratuites aux spectacles et concerts qu’ils doivent reporter ou annuler. Le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est de vous abonner aux pages Facebook ou comptes Instagram de vos artistes préférés pour ne rien manquer de ce qu’ils pourraient vous proposer! En même temps, ça vous éloignera pendant quelques temps des publications, parfois très anxiogènes, concernant la COVID-19.

Vous avez d’autres idées? Partagez-les avec moi! 😊

Jennifer St-Yves-Lambert

À propos de Jennifer St-Yves-Lambert

Jennifer St-Yves-Lambert travaille à la MRC de Maskinongé en tant qu’agente de développement culturel et touristique. Elle participe à la réalisation d’initiatives culturelles dont la MRC de Maskinongé est collaboratrice ou promotrice, pour le développement du milieu. Détentrice d’un baccalauréat en études françaises et d’une maîtrise en lettres, elle est une amoureuse de la culture québécoise et de son territoire natal. Sa mission : contribuer au rayonnement des artistes et artisans de Maskinongé qui façonnent, par leur créativité inspirante, notre culture unique.

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire