30 mai 2017
Écrit par :

Reconstitution d’une discussion pouvant survenir dans tout party familial lorsqu’une tante ou un oncle me demande ce que je fais dans le cadre de mon travail…

  • PDZAA… C’est quoi encore cet acronyme? Ça ne sonne pas très naturel…
  • C’est un document qui sert de référence pour guider nos actions de développement.
  • Pour développer quoi?
  • La zone agricole et agroforestière de la MRC de Maskinongé.
  • Mais encore?
  • Selon le document de présentation,« il vise à stimuler la mise en valeur et le développement du territoire agricole de façon planifiée et innovatrice, en prenant en considération les orientations du schéma d’aménagement et de développement révisé, les principes du développement durable et le potentiel agricole du territoire. Il s’agit d’une véritable stratégie d’occupation du territoire agricole axée sur le développement et la vitalité des communautés de la MRC. »
  • Ok!? Ah les grands concepts… Un autre document qui dort sur une tablette?

Page couverture du PDZAA de la MRC de Maskinongé

  • Justement non. En février 2016, les membres du comité consultatif agricole de la MRC de Maskinongé ont invité trois autres personnes pour travailler à la mise en œuvre du PDZAA qui avait été adopté en 2014. C’est à partir des 21 actions priorisées lors de l’élaboration du plan que le comité s’est mis au travail. Il faut dire aussi que le comité avait les moyens de ses ambitions. Considérant l’importance du secteur agricole et agroforestier dans la MRC, le Conseil des maires a réservé une somme de 55 000 $ en 2016 et 7 500 $ en 2017 pour la réalisation des actions. Un coup de pouce qui a été utilisé à bon escient!
  • Ah oui? Comment ça?
  • Un peu plus d’un an plus tard, je peux témoigner de tout le chemin parcouru. Avec cette enveloppe, neuf projets ont été soutenus afin de mettre en œuvre les actions priorisées dans le PDZAA. Des cellules de codéveloppement pour les entrepreneurs agricoles en passant par la valorisation des productions locales de notre MRC et l’amélioration de la qualité de l’environnement en milieu agricole, on peut dire que ce ne sont pas les projets qui manquent! L’industrie agricole et agroalimentaire représente un secteur privilégié du développement économique de la MRC. Tu savais que la MRC de Maskinongé abrite près de la moitié des d’entreprises agricoles de la Mauricie?
  • Ah non…
  • Ces investissements contribuent à la mise en valeur et au développement de cette industrie qui est essentielle au maintien de la vitalité de notre territoire rural.
  • Ouin, finalement ça sert à quelque chose ton PZD, ton PAZ… En tout cas, ton acronyme là!! Moi j’te dis, ces affaires-là…
Isabelle Bordeleau

À propos de Isabelle Bordeleau

Isabelle Bordeleau travaille à la MRC de Maskinongé en tant qu'agente de développement du territoire. Ayant été directrice générale du Forum jeunesse Mauricie (FJM) pendant 12 ans, elle a collaboré à maintes reprises avec les acteurs du milieu, ainsi que plusieurs élus, notamment au Conseil d’administration de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Mauricie.

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire