On a tous un pouvoir d’action!



5 juin 2017
Écrit par :

Le 1er juin 2016, la SADC de la MRC de Maskinongé annonçait la réception d’un financement pour la mise en place du projet En route vers la carboneutralité de la MRC de Maskinongé, ci-après le projet « carboneutralité ». Oui, vous avez bien lu : carboneutralité. En simple, cela signifie de devenir une MRC au sein de laquelle les citoyens font des efforts pour émettre moins de gaz à effet de serre (GES) et posent des gestes, notamment la plantation d’arbres, pour compenser les émissions restantes.

Mais pourquoi travailler sur un tel projet? Eh bien parce que, comme j’en ai parlé dans un article précédent, les changements climatiques sont bien réels. Plusieurs avis scientifiques abondent dans le même sens1 : les récentes inondations que nous avons vécues dans la région montrent, une fois de plus, que le Québec est entré dans l'ère de la réalité des changements climatiques. Toutes les régions du Québec font maintenant face à des événements météorologiques extrêmes. Si aucun de ces événements ne peut être lié seul aux changements climatiques, leur multiplication et leur intensité croissante sont le signe d'une nouvelle réalité climatique. Face à un tel constat, des gestes concrets doivent suivre. Le projet carboneutralité vise justement à expliquer concrètement les changements climatiques et à faire comprendre qu’on a tous un pouvoir d’action qui nous permet de faire notre part dans la lutte aux changements climatiques.

Une personne seule peut difficilement changer le cours des choses au niveau climatique en faisant, par exemple, du compostage ou en prenant moins sa voiture. Cependant, si une personne le fait et que ses amis le font, et que ces personnes influencent à leur tour d’autres personnes, alors il se peut bien que l’impact devienne important. L’addition de plusieurs petits ou grands gestes peut définitivement avoir un impact collectif significatif.

On a tous un pouvoir d’action, et le projet carboneutralité va donner l’opportunité aux citoyens, aux entrepreneurs et aux municipalités de notre belle MRC de poser des gestes concrets pour le bien-être de notre environnement mais aussi pour notre santé à tous. On a l’opportunité, si tout le monde met du sien, de faire notre part et ultimement, pourquoi pas, de donner l’exemple en devenant une MRC carboneutre. C’est ambitieux, oui, mais ce n’est pas impossible. Il faut juste prendre conscience de la situation actuelle et mettre en pratique ce que nous avons tous en nous, notre pouvoir d’action. Alors, je vous invite à rester à l’affût et à nous suivre dans cette belle aventure! Et si vous êtes vraiment curieux, n’hésitez pas à m’appeler dès maintenant!


http://plus.lapresse.ca/screens/f9c55a23-4bc5-4380-a8f3-48e485612426%7C_0.html
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1032606/inondations-expert-philippe-gachon-questions-reponses
http://www.francetvinfo.fr/monde/canada/video-canada-justin-trudeau-survole-en-helicoptere-les-zones-touchees-par-les-inondations-et-les-juge-liees-au-changement-climatique_2187707.html

Marie-Pier Bédard

À propos de Marie-Pier Bédard

Marie-Pier Bédard travaille à la SADC de la MRC de Maskinongé depuis 2010. Elle détient un baccalauréat en droit et une maîtrise en gestion de l'environnement. Comme conseillère en développement local et durable à la SADC, elle travaille à la sensibilisation au développement durable des élus municipaux, des entrepreneurs et de la collectivité en général. Son travail se divise en deux volets. D’une part, Marie-Pier œuvre comme agente de développement local et contribue ainsi à dynamiser la MRC de Maskinongé, milieu pour lequel elle a un attachement profond. D’autre part, elle s’occupe des dossiers entourant l’accompagnement des entreprises en développement durable. Elle siège également sur le comité de développement durable de la MRC de Maskinongé, ainsi que sur le conseil d’administration de la Réserve mondiale de la biosphère du Lac-Saint-Pierre.

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire