Une doudou, une tisane et un livre



22 novembre 2017
Écrit par :

C'est vrai, nous avons des vies au rythme effréné. Levé, café, boulot, auto, routine du soir, dodo et ça recommence le lendemain. Les activités des soirs et des fins de semaine ne nous permettent pas non plus de souffler un peu. Quand nous arrêtons-nous vraiment pour simplement prendre notre temps? De moins en moins souvent. Et ce temps d'arrêt, nous le comblons avec des écrans : de téléphone intelligent, d'ordinateur et de télévision.

Dernièrement, je lisais un article dans La Presse qui posait une question que je trouve pertinente et triste à la fois : « Avons-nous encore le temps de lire? » On y faisait le constat que la capacité d'attention moyenne chez la population a chuté dramatiquement depuis 20 ans, passant de 12 minutes d'attention soutenue à seulement 5 minutes, depuis que la technologie a pris toute la place. Or, lire requiert de l'attention et contribue à améliorer la capacité de concentration du même coup.

Je crois qu'il s'agit d'un choix de vie que l'on peut faire, de la même manière qu'on peut décider d'aller s'entraîner au gym chaque jour pour avoir des muscles d'enfer. On peut bloquer une partie de notre journée, éteindre portable et téléviseur pour s'installer dans notre doudou avec une tisane et un bon livre à la main.

Pour ma part, c'est l'un des plaisirs de la vie que je chéris énormément. J'aime me laisser entraîner dans de nouveaux univers créés de toute pièce par un auteur, et j'ai un fun noir à m'imaginer à quoi ressemble tel ou tel personnage. J'ai déjà été une grande consommatrice de livres, et ma bibliothèque personnelle était bien garnie. Aujourd'hui, j'ai donné la plupart de mes bouquins pour la vente de livres usagés de l'Escale. Je suis maintenant une fan finie de ma bibliothèque municipale!

J'aime aller jaser avec Francine et son équipe de bénévoles à Louiseville quand je vais me réapprovisionner en lecture, surtout des romans québécois. Nos bibliothèques sont un service si précieux avec une quantité impressionnante de livres et la possibilité d'en faire venir d'ailleurs si on ne trouve pas ce qu'on veut. Les bibliothèques sont également des lieux culturels importants dans nos municipalités, il y a souvent des activités ou des conférences super intéressantes! Surveillez d'ailleurs la page Facebook Maski.quebec, puisque la programmation d'automne dans le cadre de « Nos bibliothèques s'animent » est en cours jusqu'en décembre.

Nos bibliothèques s'animent

Je ne lis pas autant que je le voudrais, je me rends compte que ma capacité d'attention soutenue a diminué chez moi aussi. Il reste que je suis une fille de ma génération et que je suis beaucoup trop accro à mon téléphone intelligent. Mais j'essaie de me donner le temps de tout fermer et de lire dans le silence et le calme. Pour moi, c'est une question d'équilibre, tout simplement.

Jennifer St-Yves-Lambert

À propos de Jennifer St-Yves-Lambert

Jennifer St-Yves-Lambert travaille à la MRC de Maskinongé en tant qu’agente de développement culturel et touristique. Elle participe à la réalisation d’initiatives culturelles dont la MRC de Maskinongé est collaboratrice ou promotrice, pour le développement du milieu. Détentrice d’un baccalauréat en études françaises et d’une maîtrise en lettres, elle est une amoureuse de la culture québécoise et de son territoire natal. Sa mission : contribuer au rayonnement des artistes et artisans de Maskinongé qui façonnent, par leur créativité inspirante, notre culture unique.

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire