Flocons ouatés, foyer crépitant et sucre à la crème



22 décembre 2017
Écrit par :

Sentez-vous l'odeur du clou du girofle, de la cannelle et du gingembre qui flotte dans l'air en ce moment? Elle vient inévitablement avec le son de la chaise berceuse qui se balance doucement sur les planchers grinçants de nos vieilles maisons et accompagne toujours la chaleur de notre plus joli pyjama en coton imprimé de motifs flocons. Les aromates des Fêtes nous replongent dans nos souvenirs d'enfance les plus heureux lorsque nous célébrions autour du sapin scintillant décoré avec soin par nos grands-parents.

Je repense au sucre à la crème de grand-maman Lili. Elle le préparait pour chaque repas festif avec tant de patience et d'adresse. Car ne cuisine pas qui veut le parfait sucre à la crème que l'on versera sur les desserts au glaçage lustré. Il faut un savoir-faire qui se transmet de génération en génération, une méthode secrète que seules les femmes de la famille maîtrisent parfaitement, une dextérité de la cuillère de bois qui ne s'apprend que par des heures d'observation en position assise sur les talons du haut du tabouret de bois de la cuisine. Bref, un véritable patrimoine culinaire à transmettre à la progéniture.

Grand-maman Lili

C'est assise au piano, en pratiquant mes sempiternelles pièces de Noël, enveloppée de l'odeur des pâtés à la viande cuisant au four que je me suis mise à penser à cette recette de sucre à la crème et à la technique particulière de fabrication que ma grand-mère et mes tantes m'ont apprise. Je suis allée remettre une bûche dans le poêle à bois, et je me suis dit que j'étais bien chanceuse d'avoir vécu de si beaux Noël en famille et d'en vivre d'autres encore aujourd'hui. En effet, pour moi, le temps des Fêtes est une période où l'on célèbre les traditions et les savoir-faire familiaux.

Les meilleures recettes de cipâte, de tourtière, d'aspic, de « plotte » à la viande, de fudge et de tartes au sucre sont exécutées avec brio pour épater la parenté. On roule la pâte, on fouette la crème, on bat les œufs et on enfarine la cuisine au complet pour faire plaisir à ceux qu'on aime. Et c'est comme ça année après année, et ça a quelque chose d'extrêmement réconfortant. Alors, je me rends en trottinant, mes pieds chaussés de bas de laine, vers mon réfrigérateur pour récupérer un peu (non, beaucoup) de crème 35%. J'agrippe le sucre et le petit pot d'essence d'érable dans le garde-manger. Je sors mon chaudron au fond épais et ma cuillère de bois usée… Je vais préparer le sucre à la crème de grand-maman Lili pour le plus grand bonheur de mon mari.

P.S. : Cette année, pensez à offrir le savoir-faire de nos entreprises locales en cadeau. Les artisans et les producteurs agroalimentaires de chez nous font tellement de beaux et de bons produits!!

Bolle de sucre à al crèmeFaut pas oublier de penser à soi et de gratter le fond du chaudron!

Jennifer St-Yves-Lambert

À propos de Jennifer St-Yves-Lambert

Jennifer St-Yves-Lambert travaille à la MRC de Maskinongé en tant qu’agente de développement culturel et touristique. Elle participe à la réalisation d’initiatives culturelles dont la MRC de Maskinongé est collaboratrice ou promotrice, pour le développement du milieu. Détentrice d’un baccalauréat en études françaises et d’une maîtrise en lettres, elle est une amoureuse de la culture québécoise et de son territoire natal. Sa mission : contribuer au rayonnement des artistes et artisans de Maskinongé qui façonnent, par leur créativité inspirante, notre culture unique.

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire