La mobilité au cœur des préoccupations



26 février 2018
Écrit par :

Dans une MRC dont le territoire couvre une superficie de 2 502 km2, on devine aisément que la mobilité des citoyens est un enjeu très présent. Pour ceux qui ont la chance d’avoir accès à un véhicule et qui vivent près des grands axes routiers, c’est plutôt simple. Mais tous ne sont pas égaux face à la mobilité. Selon leur âge, leur état de santé, leur lieu de résidence ou l’épaisseur de leurs portefeuilles, la mobilité des citoyens de la MRC varie grandement.

C’est sur ce sujet que se sont réunis le 21 février dernier, dans la municipalité de Sainte-Ursule, une soixantaine de personnes en provenance des municipalités ainsi que de divers organismes et ministères. Cette activité était la première table thématique dans le cadre de la révision du schéma d’aménagement de la MRC. Elle a été organisée en partenariat avec la Corporation de transport collectif de la MRC de Maskinongé, Roulons vert ainsi que l’Unité régionale de loisir et de sport de la Mauricie.

L’activité avait pour but de dresser un portrait de la situation, de faire ressortir les grands enjeux selon les 5 thématiques de la journée et de proposer des actions concrètes pour y répondre. Les participants ont pu se prononcer sur les cinq thématiques suivantes :

  1. L’innovation et l’électrification des transports;
  2. Le transport actif;
  3. Le transport et l’aménagement du territoire;
  4. Le transport collectif et adapté;
  5. La sécurité routière.

Table de travail lors de la journée de journée sur la mobilité dans la MRC de Maskinongé le 21 février 2018 à Sainte-Ursule

Entrecoupées de présentations inspirantes, les deux périodes de discussion ont été animées et ont permis de faire ressortir plusieurs enjeux dont notamment :

  • La possibilité d’implanter un guichet unique afin de regrouper et centraliser les services pour le transport collectif et adapté;
  • Bonifier les moyens de communication entre les municipalités et le ministère des Transports, de la Mobilité et de l’Électrification des transports en ce qui a trait au transport actif;
  • Revoir à plusieurs endroits sur le territoire la sécurité routière, notamment en termes de vitesse, fréquence et visibilité;
  • Regarder la possibilité d’implanter un réseau de bornes de recharge pour les véhicules électriques dans les municipalités;
  • Favoriser les environnements favorables aux déplacements actifs au niveau de l’aménagement.

Ces enjeux et les actions qui vont en découler feront l’objet de chantiers de travail. Pour en savoir plus, je vous invite à consulter les informations présentées cette journée-là qui sont disponibles dans l’espace citoyen et à écouter l’entrevue accordée par ma collègue Marjolaine Cloutier au 103,1 FM sur le sujet. Si tout cela vous inspire et que vous avez des situations à partager ou des idées de projets à soumettre, je vous invite à les partager en commentaire ou à prendre contact avec nous. Vous pourrez ainsi contribuer, vous aussi, à l’amélioration de la mobilité dans la MRC de Maskinongé.

Isabelle Bordeleau

À propos de : Isabelle Bordeleau

Isabelle Bordeleau travaille à la MRC de Maskinongé en tant qu'agente de développement du territoire. Ayant été directrice générale du Forum jeunesse Mauricie (FJM) pendant 12 ans, elle a collaboré à maintes reprises avec les acteurs du milieu, ainsi que plusieurs élus, notamment au Conseil d’administration de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Mauricie.

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire