Toute une passion la lecture! J’en croque des livres!



29 août 2017
Écrit par :

En 2001, j’ai écrit un article dans Le Nouvelliste portant sur ma passion pour la lecture. À cette époque, j’étais responsable du programme Jeunes ressources, à la SADC de la MRC de Maskinongé. Seize ans plus tard, en tant que coordonnatrice à Maski en forme, j’ai le privilège, dans le cadre de mon travail avec le comité 0-5 ans, de propager ma passion pour la lecture qui est toujours encrée en moi, grâce à l’implantation des Croque-livres à travers la MRC de Maskinongé. Par ailleurs, un des objectif du comité 0-5 ans de Maski en forme, étant les habiletés orales et écrites des enfants de 0-5 ans, dont l’éveil à la lecture, je m’en donne à cœur joie, car je partage mon engouement autant avec les enfants, les parents, les intervenants et les décideurs.

En relisant mon article du Nouvelliste de 2001, malgré les années passées, ma plume n’a pas changé de couleur, mon désir et ma satisfaction de lire et découvrir sont aussi intenses et je peux écrire encore les mêmes mots et mêmes phrases de cette époque. Je me cite : « On le sent, on le touche, on veut en détacher des parcelles, on l’ouvre et le referme, on l’ouvre encore plus grand. On le caresse, on s’emporte et tout à coup, on le dépose et verse une larme. » Combien de fois avons-nous, un jour, versé une larme pour l’histoire qui nous touchait tant, sous nos yeux?

Livre

« La bigamie est permise, car on peut en prendre deux à la fois. Qu’il soit à caractère psychologique, romantique, plein de suspens, rempli d’humour ou découvrant toutes les facettes de notre personnalité, on en veut encore et encore. On le touche, mais on apprécie qu’il nous touche aussi. Pour ma part, c’est essentiel. » avais-je écrit à l’époque. Et oui, quel que soit le livre que je prends et qui devient mon ami, il doit me toucher. Car la lecture, c’est notre ami le plus fidèle. Il est toujours disponible, n’attend que nous, se laisse prendre et emporter partout, accepte les miettes de rôties, biscuits, gouttes de café ou d’un rosé bien frais, accueille nos larmes de rire ou de peine, se laisse prêter pour permettre à d’autres fervents d’histoires et de découvertes de bénéficier d’un prêt ou d’un partage, que ce soit dans un Croque-livres pour enfants ou une magnifique et colorée boîte à livres, que nous retrouvons de plus en plus dans nos municipalités. Nous ne sommes jamais seul avec un livre, le temps passe en charmante compagnie avec mille mots sous nos yeux, mille couleurs dans nos livres pour jeunes et moins jeunes.

Livre au bord du lac

Et que dire des possibilités d’accès à la lecture. Malgré, parfois, les heures restreintes des bibliothèques à travers le territoire, nous pouvons espérer voir de plus en plus des aires de lecture, animées par des conteuses et conteurs, lors d’événements dans nos villes et villages, durant des ateliers dans nos centres en petite enfance, nos écoles ou Fête de la famille. Qu’on pense aux ateliers Madame Mot-à-Mot, création de la Maison de la Famille du bassin de Maskinongé, où sont invités parents et enfants à la découverte ludique de la lecture. Et que dire de la belle opportunité d’acquérir, à peu de frais, des livres pour toute la famille lors du Salon annuel du livre usager de l’école secondaire l’Escale de Louiseville, au profit de la bibliothèque.

Livre au bord du lac

En 2001, j’exprimais dans mon article mon souhait que les jeunes s’adonnent à la lecture et exhortais les parents à investir temps et argent pour encourager leurs enfants à la lecture. Je demandais que les décideurs et le gouvernement prennent les choses en main afin que plus de jeunes et moins jeunes puissent profiter de la lecture. Et bien mon souhait a été exaucé! Car en 2017, nous voyons d’intéressantes mesures de soutien à l’éveil à la lecture se mettre en place. Qu’on pense à l’initiative des Croques-livres, de la Fondation Lucie et André Chagnon, dont plusieurs municipalités de la MRC ont participé, en partenariat avec Maski en forme, avec la précieuse collaboration des étudiants de l’école secondaire l’Escale de Louiseville, pour le montage et parfois, la décoration. Une touche fort personnelle a été apportée à chacun des Croque-livres implantés, qui d’une truite pour Saint-Alexis-des-Monts, d’un lutin pour Saint-Élie-de-Caxton, d’un chat pour Saint-Mathieu-du-Parc, d’une rivière pour Louiseville, d’un personnage loufoque pour Maskinongé, d’un Mignon pour Saint-Édouard, d’enfants pour Yamachiche, les jeunes impliqués dans la décoration de ces boîtes de partage de livres ont pu laisser aller leur imagination et créer, à leur image, l’identification, la couleur de leur Croque-livres.

Croque-livres à Saint-Édouard-de-Maskinongé

Livre au bord du lac

Je jubile encore autant à arrêter le temps, entrer dans ma bulle et mon histoire, toucher, croquer, dévorer l’histoire qui défile sous mes yeux. Voir un parent lire une histoire à son enfant, voir un jeune lire une histoire à son aîné, regarder un aveugle toucher aux mots de son livre écrit en braille, et du fait, je « braille » moi aussi!!!

Lire, c’est rêver éveillé! Je vous souhaite de rêver éveillé souvent, en solitaire, avec vos enfants, de partager vos trésors de lecture, de vivre des moments de grâce et de détente et de vous laisser emporter dans un monde dont on peut imaginer les sons et les images à notre guise. Vivez et profitez de la découverte de l’histoire, la découverte de soi, la soif de lire.

À chacun son histoire!

Suzie Paquin

À propos de Suzie Paquin

Suzie Paquin travaille pour Maski en forme depuis 2006. Détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires et ayant cumulé différentes expériences de travail dans la MRC de Maskinongé et en Mauricie, c’est avec passion qu’elle agit en tant que coordonnatrice de Maski en forme depuis plus de 10 ans. Maski en forme, c’est plus qu’une organisation sans but lucratif dotée d’un conseil d’administration. Suzie se plait à dire qu’elle travaille avec des dirigeants, des décideurs, des intervenants qui ont placé au cœur de leurs actions les enfants. En tant que coordonnatrice de Maski en forme, son mandat comprend deux volets, l’adoption et le maintien de saines habitudes de vie, par un mode de vie physiquement actif et une saine alimentation, ainsi que le développement global de l’enfant de 0-5 ans. Le travail et le succès en équipe, la création et la mise en place d’activités et d’événements et la découverte d’Ambassadeurs en saines habitudes de vie, voilà ce qui alimentent et stimulent Suzie et tous les partenaires mobilisés pour les jeunes de la MRC de Maskinongé.

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire