Pour tous les Marcel…



28 août 2018
Écrit par :

Assis sur le bout de sa chaise, plus rien ne pouvait l’arrêter. Chacune de ses histoires, racontées dans le menu détail, lui donnait l’allure d’un enfant. Ses yeux brillaient pour la fierté d’être juste écouté. Son débit de parole trahissait une excitation bien réelle.

Marcel, c’est son nom, était notre voisin. Âgé de 94 ans, toujours très alerte, était un phénomène en soi. Au volant de sa voiture, il était un danger public selon sa conjointe. Parfois, lorsque Louise et moi revenions de notre boulot, nous retrouvions notre Marcel, heureux comme un roi, sur son mini tracteur à tondre notre pelouse!

« Laissez-moi faire, qu’il nous disait, ça me fait plaisir! »

Dans ses histoires, Marcel m’apprenait des pans entiers de l’histoire de Trois-Rivières. Contrôleur maritime au port de Trois-Rivières, son histoire était toujours ponctuée de dates d’une époque révolue. Je me sentais comme un chercheur face à un fossile rare. Fasciné par cette mémoire prodigieuse, je l’écoutais sans me lasser. Un regard oblique vers Gabrielle, sa Gaby, cherchait parfois une approbation. Car Gaby, c’était toute sa vie.

Féru de courses de chevaux, un beau samedi, je m’empresse de l’inviter à l’hippodrome. Je le surprends à faire une bricole dans son garage. À peine ai-je mentionné le mot « courses » qu’il sort de sa poche le programme de la soirée! Le sourire étincelant d’un enfant, les yeux au bord des larmes.

Sur place, son émerveillement était beau à voir. Marcel s’avéra un véritable connaisseur en chevaux. Il alla parfois jusqu’à nommer la descendance de l’animal et même nommer ses propriétaires. À mon grand désespoir, la soirée m’apparu sans fin. Vous avez compris que je ne partageais pas sa passion.

Puis un jour, tout bascula. Gaby s’est éteinte. Il sombra vite dans la confusion. Le géant s’était mis à vaciller sur son socle. Quelques mois plus tard, contraint d’habiter une chambre minuscule, Marcel démontra une grande fierté de nous la faire visiter. Comment un homme avec un tel passé, vivant dans une belle maison en bordure du fleuve, pouvait-il être si fier de si peu? J’étais triste pour lui.

Il rejoignit sa Gaby peu après. L’ennui l’emporta.

Pourquoi vous partagerai-je mes billets sur les aînés?

Pour tous ces Marcel et toutes ces Gaby de la région, je vous parlerai de leur capacité d’émerveillement pour des choses qu’on ne voit même plus aujourd’hui. Je vous partagerai l’enfant qui semble revenir à la surface et leur sensibilité. Partager tout ce savoir afin qu’il ne se perde pas au grand jamais.

Ancré au cœur de la région la plus vieillissante du Canada, Maskinongé se révèle être un laboratoire exceptionnel pour comprendre toutes les conséquences de l’âgisme sur la société. Budgets, habitation, isolement, soins… Quelle place à prendre pour ces seniors qui représentera bientôt une part de plus en plus importante de la population?

Directeur général de deux résidences, mon quotidien est ponctué des multiples facettes de leur vie, leurs attentes et leur résilience. À leur côté, j’apprends. Beaucoup.

Aînés

Gaëtan Daviau

À propos de Gaëtan Daviau

Leader en expérience clients, Gaëtan Daviau est directeur général pour la résidence Jardins Latourelle de Louiseville.

Gestionnaire chevronné avec une fiche cumulative de plus de 35 ans en management, son expertise repose sur des marchés aussi variés que la restauration et les services alimentaires, le milieu de l’automobile et enfin le marché de l’hébergement et des soins pour personnes retraitées. Il a assuré aussi la coordination du secteur alimentaire des Jeux du Québec à Trois-Rivières en 1999 en étant l’hôte de 6000 athlètes.

Son focus en management est constamment orienté vers le client et son niveau de satisfaction. Très impliqué en Mauricie pour le développement régional Gaëtan a assumé le développement et le leadership du groupe LinkedIn Mauricie pendant de nombreuses années. Avec une liste bien étoffée de 2000 membres d’affaires, il a organisé des formations, des ateliers et des conférences pour les entrepreneurs de la région mauricienne. Il a également siégé au sein de conseil d’administration du Centre Jeunesse de la Mauricie et du Centre du Québec.

Membre à une table de concertation pour une élaboration stratégique des aliments en Mauricie pour le MAPAQ, Gaëtan est aussi formateur LinkedIn pour les entreprises et les individus. Communicateur, il collabore à titre de blogueur pour le Journal Action PME, média dédié aux entrepreneurs québécois et pour Communagir un organisme voué au développement de l’action collective au Québec. Pour conclure, il est curieux de nature, la science et l’histoire l’interpellent particulièrement parce qu’au centre de tout cela demeure l’humain, dans les tours et détours de son évolution.

Tous les articles

7 réponses

  1. Je suis profondément touché Gaétan de ce billet et je comprend pourquoi nos chemins se croisent maintenant. Bravo! Continue ton oeuvre. Pierre
  2. Bravo Gaétan - aussi humain que tu étais dans le temps - hate de te relire a plus
    • Gaëtan Daviau
      Merci Reine! Toujours heureux d’avoir de tes nouvelles!! Je suis touché.
  3. L'action juste. Voilà ce qui caractérise chacun des pas que tu fais. Heureuse initiative que ces billets. Je te lirai avec joie.
    • Gaëtan Daviau
      Merci beaucoup Jacqueline! Heureux de vous savoir toujours là! C’est très gentil.
  4. Wow tres bien fait et tres interressant, bravo.
    • Gaëtan Daviau
      Merci p’tit frère!!

Ajouter un commentaire