Quand le collectif s’organise



29 juin 2017
Écrit par :

J’ai récemment pu expérimenter un moment extra. Le genre de moment surréel où le travail collectif prend tout son sens. Vous savez, quand votre idée chemine, qu’elle s’enrichit au contact des autres et qu’elle se transforme pour donner un produit unique dont vous êtes terriblement fier? J’ai eu droit à ce moment privilégié à la mi-juin avec les entreprises d’économie sociale de la MRC de Maskinongé. Il fallait que je vous en parle, parce que ça m'apparaît une preuve tangible du dynamisme des entreprises d’économie sociale du territoire et une manifestation concrète de l’action du Pôle d’économie sociale de la Mauricie. Comme acteur de première ligne en matière de développement de l’économie sociale, le Pôle aime constater que ses actions se multiplient sur le terrain. Je vous dis quoi, non sans une pointe de fierté...

Des communautés de pratique dynamiques

Il y a déjà quelques mois, le Pôle d’économie sociale de la Mauricie a mis sur pied sa première communauté de pratique avec les entreprises d’économie sociale de la MRC de Maskinongé. L’idée émanait d’une volonté des entreprises de se réunir et de discuter de leur réalité dans un contexte propice aux échanges. Ces dernières ont naturellement interpelé le Pôle pour coordonner et animer ces lieux d’échanges… et voilà que l’initiative fait « des petits » à travers la Mauricie.

En effet, le Pôle coordonne maintenant deux autres communautés de pratique, l’une à Shawinigan et l’autre dans la MRC des Chenaux, avec la même volonté : celle de susciter le partage d’expertises entre dirigeants d’entreprises d’économie sociale, l’apprentissage collectif, le brassage d’idées et la coopération. On pourrait même voir d’autres communautés naître dans les prochains mois sur les autres territoires. L’initiative suscite un intérêt sans précédent.

L’idée des communautés de pratique est simple, pertinente et prometteuse. On part de l’intérêt commun des dirigeants d’entreprises d’économie sociale pour l’entrepreneuriat collectif pour coordonner des discussions informelles autour de thématiques spécifiques choisies par ces derniers : gestion des ressources humaines, outils collaboratifs, financement, etc. Le Pôle construit chaque rencontre en fonction des préoccupations du moment et s’associe à un collaborateur expert de la thématique évoquée pour enrichir la discussion. Il s’agit de rencontres d’environ 1 heure 30 minutes où le café vient stimuler la réflexion. On profite également de l’occasion pour flirter avec les bons coups de chacun. C’est un moment riche tant d’un point de vue personnel que professionnel.

Au Pôle d’économie sociale, on a un faible pour le collectif et on ne pourrait parler du dynamisme de nos communautés de pratique sans parler de l’engagement de nos membres envers le groupe. (Merci à vous tous… vous serez sans doute nombreux à me lire.)

La Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé, le 103.1 FM et la Coopérative d'aide à domicile de la MRC de Maskinongé.Sur la photo : la Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé, le 103,1 FM et la Coopérative d'aide à domicile de la MRC de Maskinongé.

Lors de la plus récente rencontre de la communauté de pratique formée des entreprises d’économie sociale de la MRC de Maskinongé, on a expérimenté la méthode de codéveloppement professionnel par l’entremise de Pierre Cloutier, conseiller en développement et communication - coordonnateur du mentorat pour entrepreneurs, à la SADC de la MRC de Maskinongé. La méthode est plus formalisée et plus engageante, mais l’objectif fondamental demeure le même, soit celui d’améliorer sa pratique professionnelle par le partage d’expériences et la réflexion individuelle et collective. Non seulement la communauté de pratique de la MRC de Maskinongé s’organise-t-elle, mais elle se donne une mécanique bien à elle en adaptant localement la formule proposée par le Pôle. Enfin, vous serez d’accord avec moi, il y a de quoi s’enthousiasmer.

Jeter les bases d’un projet et lui permettre d’évoluer au contact des autres, c’est le rôle qu’on aime bien jouer au Pôle; celui d’étincelle, de liant et d’agent de changement. On a d’ailleurs beaucoup de pain sur la planche actuellement, car on prépare notre programmation 2017-2018. L’été s’annonce tout à fait stimulant. Suivez-nous sur Facebook pour quelques exclusivités.

Marie Michèle Lemay

À propos de Marie Michèle Lemay

Marie Michèle Lemay travaille à la promotion de l’entrepreneuriat traditionnel et collectif depuis maintenant 2 ans. Elle est directrice générale du Pôle d’économie sociale de la Mauricie depuis janvier 2017. Elle a adopté la Mauricie il y a maintenant 3 ans, afin d’y poursuivre ses études et travailler. Elle a l’étincelle facile quand il est question de changement et l’humain est au cœur de sa stratégie. Au quotidien, elle met tout en œuvre pour livrer des projets emballants dans lesquels elle se sent contributive. Elle a l’audace et l’humilité de s’entourer des meilleurs. Elle réfléchit constamment à la prochaine action qui servira la vision, le positionnement, l’équipe et « la marque ».

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire