Survivre à la rentrée



14 septembre 2017
Écrit par :

Septembre est arrivé. On se met en cinquième vitesse et, pour survivre à la rentrée, ça nous prend des projets passionnants. La bonne nouvelle, c'est que l'économie sociale se porte bien en Mauricie. Il faut dire que les nouvelles formes de création de richesse et de valeur sur les territoires sont en effervescence depuis une dizaine d'années, notamment en ce qui a trait à l'économie sociale. L'idée, c'est de poursuivre des objectifs de vitalité et de durabilité territoriale tout en favorisant la participation citoyenne : un concept qui nous plaît drôlement au Pôle et qu'on a eu envie de pousser un peu. Voici un texte qui vous donne deux-trois exclusivités sur les mois à venir en économie sociale dans la MRC de Maskinongé. C'est dire combien je vous aime.

Un projet pilote pour la MRC de Maskinongé

Le travail débute à peine et nous voilà très motivés par un projet pilote qui nous permettra, à termes, de dresser le portrait de l'impact social de l'économie sociale pour l'ensemble de la MRC de Maskinongé. Pour mettre en œuvre une telle démarche, nous serons accompagnés du TIESS – Territoires innovants en économie sociale et solidaire et des acteurs formant l'antenne régionale du TIESS. Il s'agit d'un vaste chantier, vous l'aurez compris, mais ô combien stimulant, puisqu'il permettra de rendre compte des retombées des entreprises d'économie sociale dans leur milieu ou leur communauté, retombées dépassant le seul impact économique. Voilà une première pour laquelle on compte bien travailler de concert avec les entreprises et les acteurs du milieu. Motivant, n'est-ce pas ?

À vos fourneaux!

Le mois de novembre est propice à la préparation de plats réconfortants. Qu'à cela ne tienne, dans le cadre du mois de l'économie sociale, l'équipe de Premier Envol s'associe au Pôle pour une matinée culinaire hors de l'ordinaire. Ce sera l'occasion d'expérimenter la réalité de la clientèle desservie par Premier Envol, c'est-à-dire celle des personnes ayant une limitation intellectuelle de légère à moyenne. Rappelons que la mission de cette organisation est d'offrir à des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, la possibilité de vivre en logement en ayant la supervision dont elles ont besoin et ce, de façon continue. C'est donc dans l'esprit de valorisation de cette entreprise d'économie sociale et de la mission qu'elle poursuit que nous mettons en œuvre une telle initiative. Quelques belles surprises figurent déjà au menu (!). La matinée du 27 novembre nous promet donc d'être des plus intéressantes. À vos agendas!

En plus de définir et de construire des indicateurs de rentabilité sociale qui viendront témoigner de l'apport des entreprises d'économie sociale sur le territoire, on se promet bien d'entretenir la discussion avec ces dernières par l'entremise de nos communautés de pratique. Les invitations sont acheminées aux six semaines environ ; la prochaine ayant lieu le 2 octobre. Il s'agit d'un rendez-vous incontournable pour partager de l'information susceptible de nourrir vos projets de développement. Tout compte fait, la cinquième vitesse est drôlement bien embarquée!

Marie Michèle Lemay

À propos de Marie Michèle Lemay

Marie Michèle Lemay travaille à la promotion de l’entrepreneuriat traditionnel et collectif depuis maintenant 2 ans. Elle est directrice générale du Pôle d’économie sociale de la Mauricie depuis janvier 2017. Elle a adopté la Mauricie il y a maintenant 3 ans, afin d’y poursuivre ses études et travailler. Elle a l’étincelle facile quand il est question de changement et l’humain est au cœur de sa stratégie. Au quotidien, elle met tout en œuvre pour livrer des projets emballants dans lesquels elle se sent contributive. Elle a l’audace et l’humilité de s’entourer des meilleurs. Elle réfléchit constamment à la prochaine action qui servira la vision, le positionnement, l’équipe et « la marque ».

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire