Tous ensemble, on peut faire une différence



7 septembre 2018
Écrit par :

Nous sommes deux intervenantes du Carrefour jeunesse-emploi qui ont à cœur la réussite des jeunes adultes. Travaillant de près avec les thèmes du décrochage scolaire et de la persévérance, ce sujet nous interpelle et nous aimerions vous faire part de certaines réalités qui touchent les personnes que nous accompagnons.

Les conséquences de la non-diplomation chez les jeunes adultes sont lourdes. Selon le portrait de la persévérance scolaire en Mauricie réalisé par la TREM, le revenu annuel moyen d’un non-diplômé est de 25 000 $, comparativement à un diplômé qui est de 40 000 $.

Savez-vous que le décrochage se traduit aussi par une espérance de vie réduite? En fait, 7 ans d’écart séparent un décrocheur d’un diplômé. On constate que la durée moyenne de vie d’un diplômé est de 82 ans alors qu’un non-diplômé est de 75 ans. L’absence de diplôme se remarque même dans les milieux carcéraux. En effet, 37 % des détenus ne possèdent pas de diplôme.

Quand on regarde ces statistiques, le portrait peut sembler décourageant. De notre point de vue, ayant la chance de côtoyer ces jeunes adultes au quotidien, nous voyons ce portrait de façon plus positive, car nous savons que tôt ou tard beaucoup de décrocheurs voudront améliorer leur qualité de vie et, en ce sens, retourner sur les bancs d’école.

Pour un décrocheur, l’estime de soi est fortement touchée. L’intégration sur le marché du travail est plus difficile, les emplois sont précaires, sous-payés et moins diversifiés. On constate que l’abus de drogue et d’alcool est plus élevé. Les jeunes décrocheurs sont souvent amenés à faire leur première demande d’aide sociale ne sachant pas qu’il peut devenir difficile d’en sortir. On remarque aussi que les jeunes femmes ont souvent des grossesses non désirées en bas âge, donc le retour et le maintien au travail est souvent plus difficile.

C’est un défi de société d’encourager ces jeunes à poursuivre leurs études. Le monde scolaire apporte beaucoup plus aux jeunes que l’on peut le croire. Il ne s’agit pas uniquement d’effectuer des matières académiques, mais l’école les amène à devenir un citoyen à part entière et impliqué socialement. C’est à l’école qu’on apprend à vivre en société, la routine de vie, apprendre à vivre des succès et des échecs de façon adéquate ainsi que persévérer malgré les difficultés. L’école permet aussi de se découvrir en tant qu’individu, de créer sa propre identité et de faire des choix sur sa vie future.

Le jeune, en questionnement sur le fait de décrocher ou de persévérer, n’est pas le seul impliqué dans une décision aussi importante de sa vie. Le manque d’organisation familiale, le manque de cohésion et d’encouragements de la part des parents, les difficultés académiques, la consommation et une santé psychologique fragile sont tous des facteurs pouvant mener à l’abandon scolaire.

C’est pourquoi c’est à nous tous de faire un petit geste, une petite différence dans la vie de ces jeunes qui se questionnent et se cherchent en tant qu’individu dans une société de performance. Ces étudiants ont besoin de modèles positifs et d’encouragements afin de persévérer jusqu’à l’atteinte de leurs objectifs.

Si tu es un jeune lecteur et que tu vis présentement des difficultés, n’hésite pas à parler de tes difficultés à un adulte significatif en qui tu as confiance. N’oublie surtout pas que tu possèdes des talents et des forces pour aller jusqu’au bout de tes objectifs et ainsi réaliser ton rêve!

Mélissa Rocheleau, intervenante jeunesse, Carrefour jeunesse-emploi MRC de Maskinongé   Marilyne Morin, intervenante jeunesse, Carrefour jeunesse-emploi MRC de Maskinongé

Mélissa Rocheleau et Marilyne Morin
Intervenantes jeunesse
Carrefour jeunesse-emploi MRC de Maskinongé

Carrefour jeunesse-emploi MRC de Maskinongé

À propos de Carrefour jeunesse-emploi MRC de Maskinongé

Le Carrefour jeunesse-emploi MRC de Maskinongé est la porte d'entrée de tous les jeunes adultes âgés de 16 à 35 ans pour des services personnalisés d'aide à la recherche d'emploi, d'orientation scolaire et professionnelle, de sensibilisation à l'entrepreneuriat et de développement de projets.

Les services du Carrefour sont offerts aux résidants de : Louiseville, Saint-Alexis-des-Monts, Saint-Barnabé, Saint-Paulin, Saint-Édouard-de-Maskinongé, Maskinongé, Saint-Justin, Saint-Léon-le-Grand, Saint-Sévère, Sainte-Angèle-de-Prémont, Sainte-Ursule et Yamachiche.

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire