Y paraît que…



10 mai 2019
Écrit par :

Hier, en avant-première, a eu lieu le lancement des capsules vidéo sur le thème du patrimoine maritime de la MRC de Maskinongé. L’histoire du Québec, de la Mauricie et, bien évidemment, de Maskinongé est intimement liée aux relations que les résidents entretiennent avec le fleuve Saint-Laurent et ses affluents (lacs et cours d’eau). Certaines pratiques traditionnelles qui se perdent, des faits historiques presque oubliés, des légendes mystérieuses entourant les lacs et rivières forgent l’identité maskinongeoise.

Dans les capsules vidéo « Y paraît que », nous avons décidé de mettre quelques-unes de ces histoires surprenantes en vedette pour conserver la mémoire au fil des cours d’eau et des lacs de chez nous. En visionnant ces vidéos, gageons que vous ressentirez une foule d’émotions. Probablement que vous pousserez un « oh! » d’étonnement lorsque vous verrez des images à couper le souffle du lac Sacacomie. Vous serez surpris d’en apprendre plus sur la drave et sur les fameuses « pitounes ». J’imagine que vous serez touché par l’authenticité d’un citoyen et guide de pêche qui a la rivière du Loup tatouée sur le cœur. Peut-être même que vous verserez une larme en découvrant à nouveau la beauté poignante du lac Saint-Pierre et de ses ressources. Sans parler de l’émoi ressenti à chaque fois devant le tumulte des chutes de Sainte-Ursule.

Ce sont des histoires toutes simples, mais riches et si importantes pour nous : un guide de pêche parle de ses origines mystérieuses en lien avec la rivière du Loup à Louiseville; un amateur d’histoire de Saint-Étienne-des-Grès raconte comment le barrage La Gabelle a transformé le paysage sur la rivière Saint-Maurice; un conteur nous plonge dans la légende d’un trésor qui aurait été caché aux chutes de Sainte-Ursule; un des derniers pêcheurs commerciaux du lac Saint-Pierre explique sa méthode traditionnelle de pêche; une conteuse nous fait entrer dans l’univers d’un guide extraordinaire de Saint-Alexis-des-Monts, à l’époque où tellement de riches Américains venaient y pêcher et y chasser.

Je pense que nous pouvons être fiers de la beauté de nos lacs, de nos rivières, de notre fleuve Saint-Laurent, mais surtout, des histoires qui leur sont étroitement liées et des humains qui les font vivre. Visionnez les vidéos et ne vous gênez pas pour les partager sur les réseaux sociaux, l’objectif étant que le plus de gens possible soient sensibilisés au patrimoine maritime de la MRC de Maskinongé.

Un merci spécial à toutes les personnes qui se sont prêtées au jeu de la caméra et qui ont bien voulu partager leur histoire : Steve Blanchette (guide de pêche); René Duplessis (président de la Société d’histoire de Saint-Étienne-des-Grès); Antoine Gélinas (conteur); Roger Michaud (pêcheur commercial); Danielle St-Louis (conteuse). Bravo également à l’équipe de réalisation de l’entreprise Macam, avec qui la MRC a étroitement collaboré pour ce projet.

Y paraît que…

Jennifer St-Yves-Lambert

À propos de Jennifer St-Yves-Lambert

Jennifer St-Yves-Lambert travaille à la MRC de Maskinongé en tant qu’agente de développement culturel et touristique. Elle participe à la réalisation d’initiatives culturelles dont la MRC de Maskinongé est collaboratrice ou promotrice, pour le développement du milieu. Détentrice d’un baccalauréat en études françaises et d’une maîtrise en lettres, elle est une amoureuse de la culture québécoise et de son territoire natal. Sa mission : contribuer au rayonnement des artistes et artisans de Maskinongé qui façonnent, par leur créativité inspirante, notre culture unique.

Tous les articles

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire